Nous avons bien trouvé et contourné le « calvaire » sur notre parcours, mais heureusement nous ne l’avons pas vécu. C’est tout le contraire, nous avons passé un après-midi plutôt agréable. Nous ne sommes plus habitués aux températures clémentes qui donnent un avant-goût du printemps, même si nous sommes encore loin du 21 mars. On sent que la nature frémit et ne demande qu’à sortir de son engourdissement hivernal.

A quoi voit-on que le nombre de randonneurs va être important ? Il suffit de regarder la couleur du ciel. Un bleu d’une pureté qu’on croyait oubliée, l’absence de vent aussi, a incité 38 personnes à se retrouver non loin de l’église paroissiale Saint-Rémy à Chameroy. Bienvenue à Pascale venue rejoindre notre groupe.

C’est toujours émouvant de constater que le patrimoine de nos villages haut-marnais fait l’objet d’une attention particulière de la part des restaurateurs. Souvent avec goût, ils prennent soin des vieilles pierres chargées d’histoire pour leur redonner tout leur éclat. Quelques bâtisses nous incitent à nous arrêter pour observer avec envie le résultat des travaux de rénovation.

De même, à Rochetaillée, des efforts ont été faits pour préserver les maisons dont certaines pierres portent des particularités sculpturales.

Après plusieurs marches plutôt humides, cette sortie dans la vallée de l’Aujon nous a fait le plus grand bien.

Rendez-vous la semaine prochaine devant l’église de Vaux sous Aubigny.
FW

PHOTOS PASCAL ET NOËL