SAINT-LOUP SUR AUJON – LA RENTE DE VILLIERS

Nous l’attendions depuis des mois cette première marche nordique de l’année, celle qui allait nous permettre de renouer avec nos sensations, de retrouver nos rythmes. Même contrariés par tant de contraintes qui nous sont imposées, nous recevons avec bienveillance les bienfaits de cette nature qui nous sont offerts. Il n’en fallait pas plus pour que 13  marcheurs mettent le nez dehors.

Le cadre est merveilleux, verdoyant à souhait. Bref, comme nous l’apprécions ! A chaque pas, nous avons l’impression de percer un peu plus ses mystères. Nous croyons bien connaître notre sud haut-marnais, et pourtant, nous nous laissons bien volontiers prendre au jeu de la découverte des prés, des forêts, des coteaux rocheux, des vallons, de l’Aujon qui s’écoule paisiblement dans son lit et des villages que nous traversons (St-Loup, Courcelles, Giey, Eriseul).

Le printemps a tiré la sonnette d’alarme et on sent la végétation, endormie pendant de longs mois, prête à reprendre vigueur. En quelques semaines, les feuilles vont habiller les arbres, effaçant rapidement le décor dénudé hivernal. Déjà, des petites anémones blanches, des scilles et des pervenches tapissent les sous-bois. Les dernières jonquilles font encore un peu de résistance.

La météo est clémente, ni trop chaud, ni trop venté. Le dénivelé donne quelques couleurs, mais c’est pour la bonne cause !

Au final, personne n’a regretté sa sortie. Notre train est reparti sur de bons rails. Rendez-vous à la prochaine « gare », la semaine prochaine à Noidant-le-Rocheux.

FW

NB : Bon(s) anniversaire (s) à Gilbert et à José